Expatriation en Ecosse – questions fréquemment posées

La communauté Française est-elle présente et existe-t-il des réseaux pour rencontrer des expatriés Français ?

Edimbourg est très cosmopolite et vous trouverez différentes communautés : polonaise, indienne, française et bien plus encore. En ce qui concerne la communauté française, nous vous recommandons les groupes Facebook suivants :

https://www.facebook.com/groups/573079446148270/
https://www.facebook.com/groups/9654292423/
https://www.facebook.com/groups/edimbourg/
https://www.facebook.com/groups/famillesfrancophones/

Nous pouvons également citer le consulat d’Edimbourg qui organise régulièrement des évènements pour les francophones. A noter que le consulat manque cruellement de moyen, aussi vous pouvez uniquement les joindre par email et espérer une réponse…

Les salaires sont-ils supérieurs à la France ?

Difficile de répondre à cette question car nous n’avons pas une connaissance globale du marché du travail, nous allons donc nous en tenir à notre propre expérience dans le domaine du service informatique.

Pour ce qui est  des revenus mensuels, ce sont à peu près les mêmes qu’en France, légèrement supérieurs et moins taxés. La fiche de paie contient uniquement 4 lignes et nous sommes prélevés à la source, donc pas de mauvaise surprise en fin d’année. Attention cependant, le système de retraite est privé (les entreprises proposent obligatoirement une solution) et les mutuelles sont également privées (mais pas obligatoires).

Comment est le système de santé en Ecosse ? Les soins sont-ils remboursés ?

Le système du NHS (National Health Service) est très bien fait, notamment en Ecosse (meilleur qu’en Angleterre). Pour le moment nous n’avons pas de mutuelle privée, nous pensons à en prendre une car « on ne sait jamais », mais beaucoup de gens se contentent de la couverture offerte par le NHS. Les enfants sont couverts à 100% jusqu’à leurs 16 ans.

La médecine généraliste est pris en charge par le NHS, il suffit de vous enregistrer chez le GP (General Practitioner) le plus proche de chez vous. Les médicaments sont également remboursés.

Si la couverture du NHS est suffisante, il peut intéressant de souscrire à une assurance privée afin de couvrir notamment les frais dentaires et optiques.

Quel est le coût de la vie à Edimbourg ?

Le coût de la vie à Edimbourg est le même qu’à Lyon, inférieur sur certains points, supérieur sur certains autres, ça s’équilibre. A titre informatif, notre loyer, pour un 90m2 de 3 chambres situé dans le centre est de de 1200 livres par mois + £150 de council tax (taxe d’habitation) payée mensuellement. Si nous comparons encore à Lyon, c’est raisonnable.

Nous payons environ 800 livres par an d’électricité + gaz. Attention, les vieux appartements sont charmants mais très mal isolés, dans notre précédent appartement, nous avions froid et avons payé 600 livres juste pour 3 mois d’hiver…

Après bientôt 2 ans de recul, nous constatons que notre pouvoir d’achat a augmenté par rapport au niveau de vie que nous avions à Lyon. L’impôt sur le revenu peut rapidement être élevé (les tranches d’imposition sont différentes par rapport à la France), en revanche, il y a beaucoup moins de taxes, donc cela s’équilibre et au final, nous estimons la hausse de notre pouvoir d’achat autour de 15%.

Attention, comme mentionné précédemment, nous parlons ici uniquement de notre cas, ce n’est pas parce que vous vous installerez en Ecosse que vous gagnerez 15% de pouvoir d’achat !

Le Royaume-Uni n’est pas réputé pour sa gastronomie, comment vivez-vous ceci en tant que français ?

Pour être honnête, nous avons été agréablement surpris sur plusieurs points :

  • L’alimentation est environ au même coût qu’en France (encore une fois, nous comparons Edimbourg à Lyon, ne prenez pas tout ce que nous disons pour argent comptant).
  • L’Ecosse accueillant beaucoup de nationalités différentes, il est facile de trouver de petits restaurants sympas indien, thaï, chinois, français, écossais ou suédois par exemple.

Il est même possible de trouver quelques restaurants étoilés.

scottish breakfast

Amélie trouve en revanche, que le choix en supermarché est bien inférieur à celui que nous avons en France, disons qu’il nous manque un petit Carrefour Market 😉

Dans les points négatifs, notons que beaucoup de fruits et légumes sont sous emballage plastique :(. Nous commençons à acheter certains produits dans une petite boutique plus éco-responsable sans emballage.

Les gens n’ont pas, ici, la culture de la “bonne bouffe”, les écossais sont moins exigeants que les français.

Comment fonctionne le système scolaire pour les enfants en Ecosse ?

Pas d’école internationale

Tout d’abord, sachez qu’il n’y a pas d’école française ou internationale en Ecosse. En revanche, il existe des écoles FLAM à Glasgow et à Édimbourg. Les écoles FLAM, Français Langue Maternelle (http://associations-flam.fr) sont des associations qui proposent des cours de langue française aux enfants francophones ou bilingues scolarisés dans des écoles britanniques. Ces écoles sont membres du parapluie FLAM (http://www.parapluieflam.org) et bénéficient à ce titre du soutien de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Étranger. – source https://uk.ambafrance.org/Enseignement-et-culture

Ces écoles proposent quelques heures de cours de français par semaine pour les enfants en bas âge. Il s’agit donc d’un très bon complément pour acquérir les bases du français. Pour Edimbourg, vous trouverez les informations sur le site de La Petite École d’Edimbourg.

Inscription

Pour ce qui est de l’école classique, la date d’entrée dépend de la date de naissance de l’enfant, vous trouverez les informations ici : http://www.edinburgh.gov.uk/info/20256/school_places/1372/start_primary_school.

Les écoles sont rattachées au quartier dans lequel vous habitez (catchment area). Vous pourrez faire une recherche ici pour savoir à quelles écoles vous aurez accès : http://www.edinburgh.gov.uk/info/20256/school_places/1377/find_your_catchment_school

Vous aurez toujours le choix entre une école laique ou romane catholique.

Les inscriptions se font autour du mois de novembre (journée portes ouvertes) mais il est toujours possible de contacter l’école qui vous intéresse et de trouver un arrangement si vous vous installez en cours de période scolaire. La rentrée étant en août, et votre enfant devant apprendre une 2ème langue, nous vous préconisons de commencer au plus tôt, idéalement dès le début. Vous trouverez la marche à suivre pour l’inscription sur le site du gouvernement : http://www.edinburgh.gov.uk/schoolplaces.

Normalement il y a de la place pour tous les enfants, cependant, les écoles romanes catholiques (RC) sont plus sélectives et exigent un certificat de baptême.

Le port de l’uniforme

Au Royaume-Uni, les enfants portent l’uniforme à l’école, vous trouverez tout ce qu’il vous faut dans les magasins du commerce tels que Marks & Spencer, John Lewis ou même au supermarché (ASDA par exemple). Seuls certains articles (notamment avec le logo de l’école) sont à acheter dans un magasin spécialisé (l’école vous fournira le nom du magasin). Pour la couleur des vêtements, cela dépend de l’école et de la classe dans laquelle sera votre enfant. En terme de prix, l’uniforme est vraiment très accessible, le kilt lui, coûte un peu plus cher, mais un seul suffit (toutes les écoles n’en ont d’ailleurs pas un).

Il est important de noter que les écoles sont gratuites et la cantine est offerte pour les enfants de la P1 à la P3 (les trois premières années).\

Concernant votre job, avez-vous chercher des offres depuis la France?

Nous avons effectivement cherché un emploi (sur les deux) depuis la France.

Avoir un job avant de partir pour sécuriser notre expatriation était la condition sine qua non. En fonction des secteurs, il peut être plus ou moins facile de trouver un poste.

Voici quelques sources qui pourraient vous êtres utiles :

Monster : https://www.monster.co.uk/
BeIT (informatique et IT) : https://www.be-it.co.uk/
Job Center (équivalent de Pôle Emploi) : https://www.jobcentreguide.co.uk/edinburgh-jobcentre
Totaljobs : https://www.totaljobs.com
Indeed : https://www.indeed.co.uk/
LinkedIn : https://linkedin.com

Vous trouverez plus d’information sur la manière dont s’est passée la recherche de job dans cet autre article : https://tartan-pion.com/notre-expat/premiers-pas-a-edimbourg/.

Comment préparer le départ avec un enfant ?

Avant notre départ, nous avions acheté le livre “Ulysse, petit expat” pour notre fille afin de la préparer à l’expatriation. Vous pouvez également prendre ce genre de livre.

Nous lui avions également pris 15 heures de cours particuliers pour qu’elle se familiarise avec le concept d’une langue étrangère. Nous avions fait appel à Speaking agency.

Quelle est la démarche à suivre pour obtenir le National Insurance Number ?

Vous pouvez en faire la demande en suivant cette procédure.

Si vous ne travaillez pas, inscrivez vous au job center le plus proche de chez vous. Obtenir son NIN prend un peu de temps, il faudra compter environ un mois pour recevoir le courrier officiel. Une fois que vous l’avez, surtout ne le perdez pas, il faut environ 7 semaines pour le récupérer…

Vous pouvez commencer à travailler sans, mais dans ce cas, le barème de base sera appliqué pour vos taxes, il vous faudra le mettre à jour par la suite. En fonction de votre secteur d’activité et de votre poste, l’écart peut être très important.

Comment se passe la garde pour les enfants de moins de 5 ans ?

En Ecosse, les enfants commence l’école à cinq ans. Avant ça, ils ont le droit à quelques heures de “nursery” gratuites par jour. Dans notre cas, Erine est allée dans une école publique 3 heures par jour l’après midi ; le matin nous l’avions inscrite à un playgroup payant.

Vous pouvez également chercher une nanny, mais le coût à la journée est assez élevée, dans les faits, souvent, un des deux parents travaille à temps partiel pour pouvoir garder les enfants quelques heures par semaine, c’est assez répandu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.