S’installer en Écosse : les premières choses à faire en arrivant (suite et fin)

Suite et fin de l‘article concernant les choses à faire dès votre arrivée en Ecosse.

S’inscrire chez le GP

Une des premières chose à faire en arrivant est de s’inscrire chez le médecin généraliste, le “General Practitioner”. C’est assez simple, mais à certaines périodes et dans certains quartiers ça peut prendre du temps. En effet, il faut vous rendre au GP le plus proche de chez vous (vous pouvez le trouver grâce à cet outil : National Service Directory), une plage horaire est dédiée aux inscriptions, et le nombre d’inscriptions est limité chaque semaine.
Nous avons eu de la chance et avons pu nous inscrire du premier coup, mais vous trouverez pléthore de témoignages sur Internet racontant une autre histoire…

Nous ne savons pas si c’est partout pareil au Royaume-Uni, mais à Edimbourg, une fois inscrit, c’est plutôt bien fait : vous disposez d’un compte en ligne pour prendre vos rendez-vous. Autre bon point : vous ne ferez jamais d’avance de frais, le NHS (National Health Service) prend tout en charge (pour les soins basiques du moins).
Voici les documents à fournir pour l’inscription:

  • Papier d’identité
  • Justificatif de domicile / Preuve de résidence récente à votre nom (pas de procuration possible)

Remarque : si vous comptez retourner en France ou voyager en Europe, n’hésitez pas à faire une demande de carte Européenne (formulaire par ici), qui limitera la paperasse si vous devez aller chez le médecin.

Ouvrir un compte en banque

Comme vous pouvez vous en douter, avoir un compte en banque va vous faciliter la vie. Tout d’abord pour votre salaire bien sur, puis pour mettre en place tout vos “direct debits” et effectuer vos paiements dans la monnaie locale.

Cependant, ouvrir un compte en banque n’est pas si facile que ça. En France (ou dans votre pays de résidence principale), vous avez certainement un compte en banque depuis votre plus jeune âge, et vous n’avez donc jamais eu à vous soucier des documents, mais là c’est une autre histoire. Pour ouvrir un compte en banque il va vous falloir plusieurs justificatifs… et c’est là que ça se complique.

En effet, nous sommes client à la TSB (il semblerait que ce soit un peu partout pareil) et pour ouvrir un compte il faut une pièce d’identité et un justificatif de domicile (un papier officiel à votre nom, une simple déclaration sur l’honneur de votre conjoint ou colocataire ne fera pas l’affaire). Vous commencez à voir le problème ? Dans l’article précédent nous vous disions que pour trouver un appartement, c’était mieux d’avoir un compte en banque local, de même pour votre salaire… Sans adresse, pas de compte en banque, sans compte en banque difficile d’avoir un appartement (donc une adresse)… C’est un peu le serpent qui se mord la queue.
Vous pouvez utiliser le document de votre NIN comme justificatif de domicile (eux ne rechignent pas à mettre l’adresse de votre colocataire ou conjoint), mais il faut compter au minimum quatre semaines pour l’avoir. Certains banques sont apparemment moins regardantes que d’autres, je vous invite à jeter un oeils aux différentes expériences partagées sur cette page Facebook.

Nous avons récemment découvert Revolut, et il faut avouer que c’est génial. En 5 minutes, vous pouvez vous inscrire et ainsi disposer d’un compte en banque avec un IBAN. La démarche est très simple. Nous nous en servons pour transférer de l’argent depuis notre compte français par exemple. Nous vous laissons étudier cette option de plus près, mais si vous rencontrez des difficultés ouvrir un compte, cela peut-être une solution temporaire.

Contracter un abonnement pour l’électricité (et/ou le gaz)

Vous avez un appartement, il ne reste plus qu’à mettre en place votre abonnement pour l’électricité. Rien de bien compliqué, la procédure est la même qu’en France : vous contactez le fournisseur précédent ou un autre (qui se chargera du transfert).

Attention cependant aux points suivants :

  • Les fournisseurs proposent plusieurs tarifs: un tarif standard et d’autres qui dépendent de la localisation et du moment, pensez à demander le meilleur tarif.
  • Comme évoqué dans l’article précédent, dans le paragraphe concernant la recherche d’appartement, les estimations de facturation sont un peu “optimistes”, prévoyez un peu plus.
  • Votre fournisseur va peut être vous proposer une mensualité à 30 livres, ce qui semble plutôt bon marché. Oubliez ça, vous allez avoir une sacré régulation en fin d’année. L’idéal est de demander la consommation aux précédents locataires si vous en avez l’occasion ou bien de faire une estimation par rapport à votre consommation actuelle.
  • Les vieux appartements sont très mal isolés, prévoyez donc une importante consommation durant l’hiver.
  • Evitez Scottish Power ils sont chers et incompétents, nous avons eu une très mauvaise expérience.

Trouver un mode de garde pour les enfants

Au Royaume-Uni, l’école commence officiellement autour des 5 ans. Si votre enfant est plus jeune, il vous faut donc trouver un mode de garde.
Notre fille étant née en octobre 2013, il nous a donc fallu trouver un mode de garde alternatif en attendant l’école. Elle intègre donc un playgroup (sorte de centre aéré) le matin et la nursery de l’école l’après-midi.
Il faut savoir qu’au Royaume Uni et plus précisément en Ecosse, le gouvernement offre 15 heures par semaine de nursery. La nursery terminant vers 15 heures, nous avons également dû trouver un autre mode de garde: une nounou.

Nous reviendrons prochainement sur les modes de garde et le système éducatif dans un article dédié.

Prendre un abonnement de transports en commun

Edimbourg dispose d’un excellent réseau de transports en commun. Ici pas de métro, uniquement une ligne de tramway (desservant notamment l’aéroport) et des bus. Toutes les destinations sont bien desservies et vous aurez tout le temps une place assise.

Dès que nous sommes arrivés, nous avons pris un abonnement (Ridacard) afin de pouvoir nous déplacer facilement. Petit bémol si vous n’avez pas d’abonnement, vous devez disposer de l’appoint pour acheter votre ticket directement au chauffeur de bus, ce qui n’est pas très pratique.
En revanche, il existe une application mobile permettant d’acheter des “m-tickets“ (pour un minimum de 10 livres), c’est plutôt pratique et vous pouvez partager les tickets avec d’autres utilisateurs.

Inscription au registre des Français établis hors de France

Si vous vous établissez au Royaume-Uni pour une durée de plus de 6 mois, vous êtes invité à vous inscrire au registre des Français établis hors de France. Cette inscription a pour but de simplifier certaines démarches administratives et permet également de contacter vos proches en cas d’urgence (espérons que ce ne soit pas nécessaire).
La demande s’effectue en ligne, il vous faudra fournir les documents suivants : carte d’identité ou passeport, justificatif de résidence, photo d’identité.

Liens utiles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.