Travailler son anglais

Que vous souhaitiez vous expatrier dans un pays anglophone ou bien simplement partir en voyage, voici quelques conseils pour parfaire votre anglais.

Suivre des cours formels

Certainement la méthode la plus efficace mais aussi la plus onéreuse. Si vous en avez le temps et les moyens, inscrivez-vous à des cours d’anglais via des organismes comme Wall Street English. Avant de quitter la France nous avions fait appel à Speaking Agency pour qu’Erine puisse découvrir quelques mots de vocabulaire et expressions basiques.

Suivre une formation en ligne

Grâce à Internet, il est très simple d’accéder des formations en ligne. Nous avons nous même utilisé la version gratuite de Duolinguo pendant quelques semaines. Cet outil vous encourage à vous entraîner régulièrement, c’est parfait pour apprendre du vocabulaire et revoir les bases.

Nous recommandons également Babbel qui est excellent pour travailler selon des thématiques telles que : se préparer à un entretien d’embauche, préparer une réunion, partir en vacances etc. Le prix est très raisonnable et la qualité des programmes est au rendez-vous.

Utiliser une méthode audio

Il y a quelques années nous avons testé une méthode audio. Cette méthode a été mise au point par le linguiste américain Michel Thomas dans le but d’apprendre l’anglais rapidement dans les conditions d’un cours particulier.

C’est un mode d’apprentissage très intéressant surtout si vous passez pas mal de temps dans les transports. La méthode est simple, il ne faut pas chercher à retenir, il faut simplement écouter ce que le professeur dit et parler quand c’est à votre tour.

Lire

Lire est un bon moyen d’apprendre du vocabulaire et de mémoriser inconsciemment des tournures de phrase. Il est préférable de commencer par lire ce que vous intéresse vraiment : une documentation, un manuel d’utilisation, un journal, un magazine, une BD, un roman, ce qui vous fait plaisir.
Ce n’est pas la méthode la plus simple mais c’est très efficace.

lire pour améliorer son anglais

Regarder des films

Certainement la façon la plus ludique pour travailler son anglais. Trouvez vous un film ou une série (préférable car vous aurez envie de voir les épisodes suivant) mettez le son en anglais, et le sous-titrage en français les premiers jours, ça vous aidera à vous faire l’oreille. Passez ensuite au sous-titrage anglais, c’est difficile au début, vous ne comprendrez pas tout, mais après quelques heures vous remarquerez déjà des progrès.

Certaines personnes sont réticentes au sous-titrage, mais vous verrez, on s’y fait très vite et les voix originales sont bien meilleures, sans parler que les doublages français sont souvent très médiocres. Quand vous serez habitués au sous titrage (même en français) vous verrez que vous ne voudrez plus regarder vos films et séries préférées en français.

Rencontrer des gens

Si vous cherchez un peu vous verrez qu’il y a probablement un meetup dédié aux échanges culturels pas très loin de chez vous, c’est l’occasion de rencontrer des anglophones et d’échanger. 

Via Internet il est également facile de rencontrer des gens avec qui vous pourrez parler de sujets qui vous intéressent en anglais.

Si vous n’êtes pas à l’aise à l’oral, commencez par des e-mails ou des messages sur WhatsApp. L’avantage étant que vous pouvez vous relire et vous corriger avant d’envoyer vos messages et vous n’avez pas à vous soucier de votre accent à ce stade là.

Voyager

Partir en voyage dans un pays non francophone est une bonne façon de se lancer. Sur place, vous allez devoir vous débrouiller pour réserver un taxi, commander votre menu, faire le check-in à l’hôtel. Être au pied du mur est un excellent moyen de progresser surtout dans le cadre du loisir.

Faire un stage en immersion

Si vous en avez l’occasion, trouvez un organisme qui propose des stages en immersion de quelques semaines. C’est la meilleure solution pour faire de bons progrès rapidement.

Trouver un stage, proposez vos services dans une association caritative, faites du baby sitting voir même du dog sitting, les opportunités sont nombreuses. 

Notre conseil

Si nous devions vous donner un seul conseil, ce serait le suivant : ne vous en faites pas pour votre accent et votre prononciation, à part vous, tout le monde s’en fout ! Vraiment !
Ceux qui font le plus de progrès sont ceux qui se lancent. Personne ne vous jugera (sauf peut-être quelques imbéciles qu’il vous suffira d’ignorer) .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.