Un an à Edimbourg : premières impressions

Voici maintenant un an que nous sommes à Édimbourg. Nous aurions pu faire un petit bilan de la situation, vous raconter les bons/mauvais aspects de l’expatriation, mais non, nous avons décidé de faire simple et de vous lister les choses qui nous ont frappées, ici, à Edimbourg.

Les écossais

Comment vous parlez de ce qui nous a marqué depuis notre arrivée sans citer les écossais ? Ils sont, généralement, charmants, accueillants, ouverts et bienveillants. Ce sont également des gens calmes, vous ne verrez personnes courir après son bus ou doubler dans une file d’attente. Il n’est pas rare, au supermarché, de voir les écossais faire la queue à la caisse alors que les caisses en libre service sont disponibles.
Les écossais adorent les animaux, ils affectionnent tout particulièrement les chiens. Amélie a récemment entendu une discussion entre deux écossais en pensant qu’ils parlaient de leur enfants, mais non, ils discutaient simplement de leurs chiens :D.

La maison

Souvent, les salles de bain sont de petite taille et inclus les WC, le minimum vital en quelque sorte. Pour l’eau tiède, généralement, il faut faire soit même son propre mélange : un robinet pour l’eau froide, un robinet pour l’eau chaude, old school ! La douche, quant à elle, est électrique alors que qu’il y a toujours un chauffe eau, ne nous demandez pas pourquoi, on l’ignore. Cela dit, nous sommes chanceux, dans notre nouvel appart, nous avons des mitigeurs et une vraie douche.
Coté isolation, si vous êtes dans un vieux bâtiment… c’est catastrophique ! Hauteur sous plafond, simple vitrage, absence de volet, gros espace entre les lames de parquets, l’hiver il faut calfeutrer et chauffer à fond.
L’hiver les souris cherchent la chaleur et squattent les appartements. Après quelques recherches sur différents groupes Facebook, il semblerait que le phénomène soit monnaie courante dans les vieilles bâtisses.
Autre particularité des appartements, il n’y a pas de boîtes aux lettres à l’entrée des immeubles. Le facteur sonne aux interphones – quelqu’un ouvre (ou pas) – et glisse le courrier dans la fente de la porte. Pour les colis, si vous n’êtes pas là, ils seront déposés chez un voisin, ou bien devant votre porte, sinon il sera relivré.

La météo

Ah la météo, on pourrait en faire toute une dissertation. Ce qu’il faut retenir c’est que nous sommes au nord, donc il fait forcément plus froid qu’à Lyon. Concernant la pluie, non il ne pleut pas tout le temps, il est très rare d’avoir des journées complètes de pluie, en revanche il n’est pas rare de recevoir un petit crachin sur la tête. Au quotidien, le vent nous dérange beaucoup plus que la pluie.

météo- Edimbourg
Si le sujet, vous intéresse, nous vous suggérons de lire cet article, l’auteur y partage le même point de vue que le nôtre.

Les piétons

Si en France le piéton est prioritaire, ici, au Royaume-Uni, c’est une autre histoire. En effet, hors certains passages et feux piétons, les voitures sont prioritaires. Si vous mettez un pied sur la chaussée alors qu’une voiture arrive, ne vous attendez pas à ce qu’elle ralentisse, ça n’arrivera pas et vous risquez de vous faire klaxonner.
Autre particularité, ici on peut traverser en diagonale. En effet, les feux passent au rouge chacun à leur tour, ainsi, lorsque le feu piéton est vert, aucune voiture ne passe au carrefour.

La nourriture

Edimbourg est une ville très hétéroclite, et propose une grande diversité de magasins / restaurants d’origines variées : portugaise, italienne, espagnol, marocaine, française, anglaise, écossaise, indienne… Que ce soit pour cuisiner à la maison, ou pour sortir, il y en a pour tous les goûts.
En tant que français, nous sommes évidemment attachés au pain. Et bien là aussi, nous avons été agréablement surpris, il y en a dans tous les magasins. Bon soyons honnêtes, il n’est pas toujours excellent, mais nous avons, près de chez nous, une excellente boulangerie, qui n’a rien à envier aux boulangeries françaises.
Autre chose, qui nous a surpris ici : les snacks pour les enfants. Voici à quoi ressemble le leur quotidien alimentaire en Ecosse : petit déjeuner, snack vers 10h30, repas à midi, snack vers 14h, goûter vers 16 heures, repas du soir. Le snack peut être plus ou moins équilibré, en fonction des parents, ça peut aller de la tomate cerise à la pizza, en passant par les chips.

Les spiritueux

L’Ecosse est célèbre pour ses whisky “Single Malt”, mais saviez-vous également que cette nation produisait du Gin ? Et oui, 70 % du Gin produit au Royaume-Uni est en réalité fabriqué au nord de la frontière. Il y a même une distillerie en plein centre d’Edimbourg que nous n’avons pas encore visitée.

Edimbourg gin

Si vous souhaitez plus d’informations sur le Gin écossais, nous vous conseillons de lire cet article.

La sécurité

Attention, nous ne vivons pas dans le monde des bisounours, ici aussi, il y a malheureusement des meurtres, vols, abus sexuels et autres crimes. Nous n’allons donc pas faire de comparaison avec la France.
En revanche, en terme d’incivilités au quotidien, là c’est différent. Globalement, c’est calme, les écossais sont civilisés, polis et bienveillants. Un jour, nous avons vu des jeunes un peu bruyants dans un bus (soirée arrosée), s’excuser auprès du chauffeur pour le dérangement. Nous ne voyons pas de jeunes cracher ici et là, pas non plus de dispute ni d’insulte gratuite, pas de gens sans gêne écoutant la musique fort dans le bus ou dans la rue… et ca ne nous manque pas !

Et encore…

Parmis les chose surprenantes, nous pouvons citer les bancs. A Edimbourg, vous pouvez offrir une banc public à la ville et il y a même une liste d’attente.

Certaines églises sont utilisés à des fins privées , ainsi il n’est pas rare de voir des bureaux, appartements, restaurants, et même boites de nuit dans les églises. Le concept est plutôt bien, cela permet de maintenir ces somptueux bâtiments en bon état.
Ici, la plupart des magasins sont ouverts le dimanche, ce qui est assez agréable. Les banques, elles, sont fermées ce jour là mais ouvertes du temps de midi les autres jours de la semaine (pratique !).

En conclusion

Nous avons appris à vivre au quotidien avec ces spécificités de la culture écossaise tantôt surprenantes, parfois étranges, mais au finale plutôt positives.

Comme nous vous le disions au début, nous ne donnerons pas de “bilan” dans cet article (peut être dans un prochain ?), cependant, une chose est certaine, même si l’expatriation est loin de présenter uniquement des avantages (la vie n’est pas rose tous les jours), nous nous retrouvons dans le mode de vie des écossais et pensons avoir gagné en qualité de vie par rapport à Lyon.

5 réflexions sur “ Un an à Edimbourg : premières impressions ”

  • 8 juillet 2018 à 1 h 43 min
    Permalink

    Bonjour, nous partons ma famille et moi pour Edinburgh pour le hogmanay. Nous passerons 10 jours sur place avec 1 enfant! Nous serions tellement reconnaissants que vous puissiez nous donner vos commentaires/suggestions des lieux à visiter (vos coups de coeur, les incontournables) de cette ville. Je sais, il existe des sites touristiques et mille brochures mais lire les commentaires des gens est un most 🙂 en vous remerciant à l’avance. Véro, Dany, Maël du Québec !

    Réponse
    • 9 juillet 2018 à 14 h 22 min
      Permalink

      Bonjour,

      Nous n’avons pas encore eu l’occasion de faire le premier de l’an ici, mais il parait que c’est fou ! Parmi les choses à visiter, nous pouvons citer : le musée national d’Ecosse, Camera obscura, la cathédrale Saint Gilles, Holyrood Palace , Museum of Childhood. Pour les balades : Arthur’s seat, Calton Hill, Water of Leith Walkway (jusqu’à Dean Village). Si vous souhaitez effectuer des visites guidées je nous vous encourageons à visiter ce site https://www.frenchkilt.com/reserver-nos-visites-guidees-dedimbourg/
      Bien entendu, à cet époque de l’année, le marché de Noël est un incontournable !

      Réponse
  • Ping : Revue de web – été 2018 • Inspiration • La Lune Mauve

  • 12 octobre 2018 à 13 h 23 min
    Permalink

    Bonjour,

    Je suis une maman avec 2 ado qui auront 12 et 14 ans au moment du départ prévu.
    Nous souhaiterions partir pour une durée de 6 mois à Edimburg, de janvier à juin 2020.
    Les enfants seraient alors scolarisés dans une école Anglaise pendant que j’irais en cours pour passer un diplôme de Cambridge : l’Advanced.
    Nous avons besoin de conseils car nous sommes un peu perdus…
    – Y a t’il des écoles acceptant des élèves pour 6 mois seulement?
    – Quelles sont les meilleures écoles pour ado?
    – Quel est le meilleur quartier « safe » ou habiter avec 2 jeunes filles qui commencent à être indépendantes?
    – Comment trouver un logement depuis la France?(HELP!)
    – Y a t’il des personnes sur place qui pourraient nous aider?
    – Quel est le cout de la vie sur place/France?
    – Pensez vous que 2 ado Françaises puissent suivre à l’école pendant ces 6 mois?
    Nous sommes extremement motivés et souhaitons vivement vivre cette expérience, avez vous des conseils à nous transmettre sur le sujet?

    Infiniment merci d’avance

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.